Mots-clés

, ,

le-hobbit-voyage-inattendu

Grande fan de la trilogie « Le Seigneur des Anneaux », j’ai été voir le dernier Peter Jackson : « Le Hobbit : un voyage inattendu ». Le film retrace l’histoire de Bilbon Saquet avec notamment sa découverte du fameux anneau. L’histoire se déroule donc avant « La communauté de l’Anneau », 60 ans avant exactement.

Déjà je pensais que, vu qu’il n’y a qu’un seul livre, il n’y aurait qu’un film. Mais non, Hollywood aime faire durer le plaisir et il y aura donc 3 parties.
J’ai vu sur internet que la critique presse notait le film 3.1/5, une note relativement inférieur à la trilogie où la moyenne est de 3.8/5. La critique spectateur est en revanche meilleure et équivalente aux autres films avec une note de 4.4/5.

Les points positifs du film :
– On retrouve les mêmes acteurs auxquelles on s’est attachés dans les autres films. Le Jeu d’acteur est d’ailleurs toujours parfait. (Gandalf, les elfes, Frodon, Bilbon)
– Les décors et les effets spéciaux sont spectaculaires.
– Un ton plus léger et plus enfantin, beaucoup moins sombre avec une bonne dose d’humour.
– Les scènes d’action sont prenantes et impressionnantes.
– Je ne sais pas où mettre la 3D car je l’ai vu en 2D. Je trouve la 3D souvent inutile.

Les points négatifs :
– Le ton plus léger est assez déroutant pour les inconditionnelles de Tolkien.
– La longueur du film… Il dure 2h45 mais il doit y avoir 45 minutes d’action, donc 2h d’entrée en matière, de scènes inutiles etc. J’ai failli m’endormir au début tellement c’est long à se mettre en place.
– L’éloignement avec le livre de Tolkien. Je ne l’ai pas lu, mais ceux qui l’ont fait m’ont dit que beaucoup de choses divergé du livre, dont beaucoup de rajout pas vraiment utile.

La critique de « Fillmsactu » résume assez bien le film : « D’un point de vue purement artistique, on frôle le sans-faute. Hélas, difficile d’en dire autant du scénario. »

Si on apprécie les versions longues du Seigneur des Anneaux, une version courte du Hobbit aurait été en revanche appréciable !
J’ai regardé tous les Seigneurs des Anneaux en version longue (4h30 pour le dernier tout de même) et on ne s’ennuie pas une seconde et c’est justement cela qu’il manque au Hobbit.

Le Hobbit un voyage inattendu (The Hobbit An Unexpected Journey)-hq-wallpaper 1le-seigneur-des-anneaux-4138906qcfew

Publicités