Mots-clefs

, , ,

Image

Jeune & Jolie de François Ozon, film doux et violent à la fois, passionné et passionnant. Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons. On se prend d’affection pour cette fille qui se prostitue sans pour autant la comprendre. Elle fait partie de la jeunesse dorée de Paris, vivant dans dans une famille recomposée et bobo dans un grand appartement Haussmannien, allant au lycée Henri IV. Alors la grande question du film est : pourquoi elle se prostitue de la même manière qu’elle vivrait une expérience de vie ? Ce n’est pas pour l’argent, même si on réalise qu’être payé et bien (300 €) est important pour elle. La réflexion va beaucoup plus loin car le film retrace une année de la vie sexuelle d’Isabelle, l’héroïne. Sa première année de vie sexuelle, de sa première fois, à ces premières passes en passant par son premier mec. Elle a un rapport particulier et complexe avec le sexe et ce, dès sa première fois.
C’est un film qui peut déranger, il y a pas mal de cul, du sexe entre une jeune fille et un homme qui pourrait être son père, parfois son grand père. Mais un  film  transcendant de vérité qui appuis là où ça fait mal, qui montre autre chose que des films aux scénarios à l’eau de rose ou sur la fin du monde où les gentils gagnent quasiment toujours. En même temps faire mourir Brad Pitt serait contre nature n’est-ce pas !

Le metteur en scène, François Ozon est connu pour ces films « Swmming pool » et « Potiche » mais aussi pour sa tendance à la provocation, il a par exemple dit au festival de Cannes face aux journalistes du prestigieux Hollywood Reporter : « la prostitution est un fantasme commun à de nombreuses femmes […] Cela ne veut pas dire qu’elles le font, mais le fait d’être payée pour coucher est quelque chose qui est assez évident dans la sexualité féminine ».

En bref, un film qui vaut le coup d’œil et à mon avis qui connaîtra son lot de récompenses grâce notamment à l’actrice principale Marine Vacth (22 ans, connu pour être mannequin) qui est un pur diamant brut, elle joue son rôle à la perfection.

Publicités